Accueil​Contact 

  +(33) 6 42 12 82 11 -  +(33) 1 85 09 88 90 

    bertrand.boul-avocat@orange.fr

Site validé par l'Ordre des Avocats de Paris

Assurance-vie : assouplissements en vue ?

Posté le : 26/02/2018

Pour décourager le recours tardif à l'assurance-vie dans le but d'échapper à la fiscalité successorale, une double limite à été fixée. L’âge maxi de l'assuré au-delà duquel le versement des primes sur un contrat d'assurance-vie donne lieu au paiement de droits de succession est de 70 ans. De plus le montant maxi de l’abattement est de 30 500 euros.

Ses limites vont-elles évoluer ?

Le ministère de l'économie et des finances interrogé par une parlementaire sur le point de savoir si l'âge de l'assuré au-delà duquel le versement des primes sur un contrat d'assurance-vie donne lieu au paiement de droits de succession pourrait passer de 70 à 75 ans, a répondu par la négative. Aucune modification n'est envisagée. Il n'est pas non plus envisagé d'augmenter à 50 000 € le montant de l'abattement fixé à 30 500 € depuis 1991.